Aller au contenu

DL Négoce et Onaya s’unissent sous une même bannière pour devenir Orisha Construction.

Les meilleures techniques de gestion de stock

11 min
gestion de stock

La gestion efficace des stocks est un enjeu crucial pour les négoces de matériaux de construction. Le maintien d’un niveau de stock optimal permet de répondre à la demande des clients tout en minimisant les coûts liés à l’entreposage.

Approvisionnement, méthodes de stockage et d’inventaire, fonctionnalités clés… Quelles sont les meilleures techniques de gestion de stock adaptées à votre négoce ? ORISHA Construction fait le point sur le sujet.

Les enjeux de la gestion de stock

La gestion de stock est le processus de planification, d’organisation et de contrôle des stocks d’une entreprise. Elle vise à assurer une disponibilité optimale des produits tout en minimisant les coûts liés aux stocks. Dans un négoce de matériaux de construction, la gestion des stocks revêt une importance particulière en raison des enjeux spécifiques du secteur :

  • Les négoces de matériaux de construction proposent généralement une large gamme de produits, allant des matériaux de construction de base aux produits spécialisés. Gérer efficacement cette diversité de produits nécessite une bonne organisation et une connaissance approfondie des caractéristiques et des spécifications de chaque produit.
  • La demande de matériaux de construction peut varier considérablement en fonction de la conjoncture économique, des saisons et des projets de construction en cours. Il est donc essentiel d’anticiper ces fluctuations et d’ajuster les niveaux de stock en conséquence afin d’éviter les ruptures ou les surstocks.
  • Dans le domaine de la construction, les délais sont souvent serrés et les retards peuvent avoir un impact significatif sur les projets. Une gestion efficace des stocks permet d’assurer une disponibilité rapide des matériaux nécessaires, ce qui contribue à respecter les délais et à satisfaire les clients.
  • Le négoce de matériaux de construction présente quelques contraintes logistiques : les produits peuvent être volumineux, lourds et nécessiter une manipulation particulière. La gestion des stocks doit prendre en compte ces spécificités pour optimiser le stockage, la manutention et la livraison des produits.
  • Les matériaux de construction sont soumis à des normes et réglementations spécifiques en matière de qualité, de sécurité et d’environnement (REP bâtiment). La gestion des stocks doit garantir la conformité de tous les produits stockés et faciliter leur traçabilité en cas de besoin.

Avoir le bon stock au bon moment et au bon endroit, tout en sécurisant ses marges et en favorisant la performance de la plateforme logistique… C’est tout un système qui est concerné par une nécessité d’optimisation. C’est pourquoi il faut mettre en place les bonnes techniques de gestion de stock.

7 techniques de gestion de stock

L’analyse ABC

L’analyse ABC est une méthode de classification des stocks basée sur la valeur des articles stockés. Elle permet d’identifier les articles qui ont le plus d’impact sur la valeur du stock et qui nécessitent donc une gestion plus rigoureuse. Elle permet également d’optimiser l’allocation des ressources en se concentrant sur les produits les plus importants et en réduisant les coûts liés à la gestion des moins importants.

 

L’analyse ABC classe les articles en 3 catégories :

  • Catégorie A : ce sont vos produits les plus rentables et donc qui nécessitent une attention particulière. Ils représentent 80% de vos revenus et vous devez absolument en assurer la disponibilité.
  • Catégorie B : ces articles représentent une part moyenne de votre volume et de la valeur totale du stock, soit 15%. Ils nécessitent une gestion moins rigoureuse que les articles de catégorie A, mais plus que ceux de catégorie C.
  • Catégorie C : il s’agit des produits les moins critiques, à rotation lente (5% de vos revenus). Ils nécessitent moins d’attention en termes de gestion de stock et peuvent être gérés avec des méthodes plus simples.

En utilisant cette analyse ABC, vous prenez des décisions éclairées sur les niveaux de stock, les politiques de réapprovisionnement, les stratégies de prévision et d’autres aspects de la gestion de stock. Cela permet d’améliorer l’efficacité opérationnelle, de réduire les coûts liés aux stocks et d’optimiser la satisfaction des clients.


Les seuils et alertes de sécurité

Ce sont des indicateurs utilisés pour surveiller les niveaux de stock et déclencher des actions appropriées pour éviter les ruptures de stock ou le sur-stockage. En fonction de la demande prévue, du délai de livraison du fournisseur, des coûts associés ou encore du niveau de service souhaité, des seuils de sécurité sont définis. Lorsque le stock atteint ce seuil, une commande de réapprovisionnement est passée pour éviter une rupture de stock.

Situation d’urgence, rupture de stock imminente, tendance identifiée… Les alertes mises en place peuvent être configurées pour être envoyées automatiquement par le système de gestion des stocks ou par des rapports réguliers. L’objectif est d’éviter une situation préjudiciable, d’anticiper les rotations de stock et d’être proactif sur la gestion des achats.

La préconisation de commandes

En matière de gestion de stock prédictive, la préconisation de commandes est une approche qui utilise des techniques d’analyse et de prévision pour recommander les quantités optimales à commander afin de maintenir les niveaux de stock appropriés dans votre négoce. Cette approche vise à anticiper la demande future et à éviter les ruptures ou les excès de marchandises.

 

Cette technique de gestion de stock repose sur l’utilisation de modèles statistiques et d’algorithmes pour analyser les données historiques de vente, les tendances saisonnières, les commandes exceptionnelles, les promotions, les prix en vigueur, etc. En fonction des prévisions de demande et de la situation sur le marché, la préconisation de commandes calcule les quantités optimales à commander.

 

Important : la précision des prévisions et des recommandations dépend fortement de la qualité des données historiques des clients, de la pertinence des modèles utilisés et de la capacité à prendre en compte les facteurs externes qui peuvent influencer la demande dans le secteur. Il est donc important de disposer de données de qualité pour améliorer continuellement les prévisions et les recommandations !

Les stratégies d’approvisionnement

Dans un négoce de matériaux de construction, différentes stratégies d’approvisionnement peuvent être utilisées pour assurer une gestion efficace des stocks : 

  • Le Juste-à-Temps est une méthode qui consiste à recevoir les matériaux au moment précis où ils sont nécessaires, minimisant ainsi les coûts de stockage et les risques de surstockage. 
  • La méthode calendaire est basée sur un calendrier préétabli pour passer des commandes régulières, ce qui permet de maintenir des niveaux de stock constants et d’éviter les ruptures. 
  • La méthode de recomplètement consiste à réapprovisionner les matériaux dès que leur niveau atteint un seuil prédéfini, permettant ainsi de maintenir un stock optimal.
  • Le réapprovisionnement à la commande implique de passer des commandes spécifiques en fonction des demandes des clients, ce qui permet une flexibilité accrue mais nécessite une surveillance étroite des niveaux de stock. 

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, et il est important de choisir celle qui correspond le mieux aux besoins spécifiques de votre entreprise. Quoi qu’il en soit, de bonnes relations avec vos fournisseurs sont indispensables pour assurer la disponibilité des produits et garantir la satisfaction des clients.

Les méthodes FIFO et LIFO

Les méthodes FIFO (“First In, First Out” ou PEPS pour “Premier Entré, Premier Sorti”) et LIFO (“Last In, First Out” ou DEPS pour “Dernier Entré, Premier Sorti”) sont deux méthodes de gestion des stocks utilisées pour déterminer l’ordre dans lequel les produits sont utilisés ou vendus.

La méthode FIFO suppose que les premiers produits entrés dans le stock sont les premiers à être utilisés ou vendus. Cela signifie que les produits les plus anciens sont consommés en premier, ce qui garantit que le stock reste frais et évite les pertes dues à l’obsolescence. La méthode FIFO est souvent utilisée pour les produits périssables ou dégradables.

La méthode LIFO, en revanche, suppose que les derniers produits entrés dans le stock sont les premiers à être utilisés ou vendus. Cela signifie que les produits les plus récents sortent du stock en premier. C’est la méthode à privilégier lorsque la rotation du stock est élevée et que les coûts d’achat augmentent régulièrement. Mais elle peut conduire à l’obsolescence des anciennes marchandises et ainsi à des pertes de stock.

Le plan d’urgence

Un plan d’urgence en gestion de stock est un ensemble de mesures et de procédures préétablies pour faire face à des situations imprévues ou d’urgence qui pourraient affecter la disponibilité ou l’intégrité des stocks de votre négoce. Le but est de minimiser les perturbations et les pertes potentielles en cas d’événements imprévus, des pannes de système aux retards dans la supply chain, du défaut de service d’un fournisseur aux situations géopolitiques pouvant impacter l’approvisionnement. Il vise à assurer la continuité des opérations et à réduire les impacts négatifs sur les activités commerciales.

 

Ce que vous pouvez inclure dans votre plan d’urgence :

  • L’identification des risques potentiels qui pourraient affecter les stocks ;
  • Le stock de sécurité, soit la quantité minimale de stock à maintenir en cas d’urgence afin de répondre aux besoins essentiels des clients pendant une période donnée ;
  • Un plan de communication interne et externe pour informer rapidement toutes les parties prenantes concernées en cas d’urgence ;
  • Des alternatives de stockage, comme des sites de stockage alternatifs ou des solutions temporaires pour stocker les marchandises en cas de dommages dans le dépôt existant ;
  • Une chaîne d’approvisionnement alternative pour minimiser les retards ;
  • La vérification des polices d’assurance existantes pour garantir que les stocks sont adéquatement couverts en cas de pertes ou de dommages.

Un plan d’urgence en gestion de stock doit être régulièrement révisé, testé et mis à jour pour s’assurer qu’il reste adapté aux besoins et aux risques changeants de votre entreprise.

L’inventaire

La gestion efficace de l’inventaire est essentielle pour optimiser les stocks dans un négoce. L’objectif principal est de maintenir un niveau de stock optimal pour répondre à la demande des clients, tout en minimisant les coûts liés au stockage afin de rester compétitif sur le marché. Une gestion d’inventaire efficace permet de réduire les écarts et d’optimiser les rotations, ce qui garantit la satisfaction des clients et maximise la rentabilité de l’entreprise.

Nos conseils : 

  • Veillez à la bonne organisation de vos entrepôts : contrôle qualité rigoureux, étiquetage systématique pour faciliter la traçabilité, vérification régulière de l’état des stocks, inventaires tournant…
  • Automatisez un maximum votre chaîne logistique et misez notamment sur des outils de mobilité pour faciliter le travail de vos collaborateurs et bénéficier d’une base de données centrale, avec une data en temps réel.

 

Stratégies d’approvisionnement, actualisation des prix, seuils de sécurité, inventaire tournant, préconisation de commandes…

 

Ces différentes techniques de gestion de stock peuvent faire toute la différence au sein de votre négoce. Mais elles reposent majoritairement sur l’automatisation des processus et sur l’utilisation d’un logiciel de gestion de stock adapté aux enjeux de votre secteur. Des données unifiées, le rapprochement automatique des bons de commandes et factures, le suivi en temps réel de l’état des stocks, l’analyse d’indicateurs clés sont autant de fonctionnalités indispensables pour optimiser votre gestion de stock et bénéficier d’un allié numérique métier.